Accueil arrow Le SEL-CSQ arrow Historique
Historique

La première réunion générale des institutrices et instituteurs laïcs du diocèse de Joliette pour la fondation de la première association se tient le lundi, 2 septembre 1929 et est présidée par Sa Grandeur Monseigneur Papineau.

À ce moment-là, environ 300 enseignantes et enseignants décident de former une association dans le but de promouvoir le bien matériel, pédagogique et moral du personnel enseignant.

L’Association porte le nom de «L’Association des Instituteurs et Institutrices du diocèse de Joliette» et sa devise est «Le Peuple par l’Enfant».

La cotisation annuelle est de .50¢ !

Le 20 novembre 1943, l’aumônier de l’Association déclare: «L’Association est âgée de 14 ans, et le temps est venu pour elle de demander son incorporation civile». Cinq mois plus tard l’Association est régie par la loi des Syndicats Catholiques et portera le nom de «Association Catholique des Institutrices laïques du diocèse de Joliette». Établissement d’une première Constitution et Règlements.

C’est durant l’automne 1960, qu’une activité fébrile règne au sein de l’Association. En l’espace de quatre mois, une fédération groupant cinq associations locales est mise sur pied. Et c’est en 1965 que toutes les associations acceptent de se dissoudre pour s’intégrer à l’Association des Enseignants du Lanaudière (A.E.L.).

De 1969 à 1971, l’Association s’applique à faire respecter la nouvelle convention et à donner à ses membres des services plus structurés.

Par la suite, il y a eu la transformation de la Corporation en une Centrale syndicale. L’AEL devient le Syndicat de l’enseignement du Lanaudière avec le sigle qu’on lui connaît. C’est également à ce moment là, que la décision de libérer des représentantes et représentants syndicaux à temps plein, d’ajouter du personnel de secrétariat ainsi que des locaux appropriés fut prise.

Le SEL représente alors cinq commissions scolaires: la Commission scolaire Berthier Nord-Joli, la Commission scolaire des Cascades-l’Achigan, la Commission scolaire de l’Industrie, la Commission scolaire de Le Gardeur et la Commission scolaire Régionale Lanaudière.

C’est en 1991, que le SEL fait construire ses nouveaux locaux et en est propriétaire. Le déménagement se fait en octobre de la même année.

On se souviendra que c’est en 1998, qu’il y eut la fusion des commissions scolaires pour n’en former qu’une, la Commission scolaire des Samares. C’est à ce moment-là que la Commission scolaire de Le Gardeur change de territoire et qu'elle fera partie dorénavant de la Commission scolaire des Affluents.

Depuis ce temps, c’est la structure actuelle qui existe; une commission scolaire, cinq élus politiques libérés à temps plein.

Pour terminer, mentionnons que de tous les temps, le syndicat a produit un journal syndical; il s’appelait jadis La Noria, l’Enclume, La Parlure et finalement le Grain d’Sel.

 
«« « Novembre 2017 » »»
D L M M J V S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2